Dieux sur l'Olympe
Eros (Cupidon)
Page 3 sur 7
Eros et Psyché
Psyché était la fille d'un roi. Elle était d'une beauté si parfaite qu'elle excitait la jalousie d'Aphrodite, à laquelle on la comparait. Elle avait deux sœurs aînées. Les trois jeunes femmes étaient d'une extrême beauté, mais seules les deux sœurs de Psyché trouvèrent un époux. Les autres prétendants trouvaient Psyché de toute beauté, ils lui vouaient même des cultes, adoraient la contempler mais ne la demandaient jamais en mariage. En effet, la jeune princesse était tellement belle que des milliers de personnes venaient la contempler et l'adorer comme une divinité. Aphrodite, jalouse de la beauté de la jeune fille et offensée par un tel sacrilège, ordonna à Éros de la rendre amoureuse du mortel le plus méprisable qui soit. Cependant, alors que le dieu s'apprêtait à remplir sa mission, il tomba lui-même amoureux de Psyché en se blessant avec l'une de ses propres flèches.
Le père de Psyché, désespéré de voir que sa fille ne trouvait pas d'époux, se rendit à Delphes pour supplier Apollon de permettre à Psyché de se marier. Eros avait demandé à Apollon de donner un oracle au roi lui prescrivant d'exposer sa fille sur un rocher.
La Pythie était catégorique : Psyché devait être abandonnée sur un rocher au sommet d'une colline, où viendrait la chercher son futur époux, un monstrueux serpent volant. Apeuré mais résigné, le père de Psyché exécuta les ordres divins et abandonna Psyché à son funeste destin.
Les parents de Psyché
 offrant un sacrifice à Apollon
 par Luca Giordano (1634-1705).

 Psyché exposée sur un rocher
par Luca Giordano