Dieux sur l'Olympe
Eros (Cupidon)
Page 1 sur 7
Eros ou Cupidon chez les Romains, était la divinité de l'Amour. Dans la Théogonie d’Hésiode, Éros constituait, avec Chaos et Gaïa, une des trois divinités primordiales. C’est le seul des trois qui n’engendra pas, mais qui permit à Chaos et Gaïa de le faire. Il était beau, immortel, « domptait l’intelligence et la sagesse ».
A cette divinité primordiale succèda Eros, l'enfant d'Arès (Mercure) et d'Aphrodite (Vénus).
Dans la mythologie , on distingue donc deux Eros, interprétés comme l'un ou l'autre selon les auteurs; il en de même pour Aphrodite.
Pour la plupart des auteurs,il est le fils d'Aphrodite par Arès. En tant que fils d'Aphrodite et d'Arès, il a pour frère jumeau ou cadet Antéros, dieu de l'amour mutuel, et pour sœur Harmonie.
Sa représentation
Eros était le serviteur permanent de sa mère, Aphrodite, déesse de l'Amour. Il n'éet pas rare de le voir représenté auprès de celle-ci qui joue avec lui, le taquine ou le presse tendrement contre son cœur.
Il est le plus souvent représenté sous la figure d'un enfant de quatre à huit ans nu ou partiellement dénudé, muni d'ailes, l'air désœuvré, mais malin : armé d’un arc et d'un carquois rempli de flèches ardentes, quelquefois d'une torche allumée ou d'un casque et d'une lance ; couronné de roses, emblème des plaisirs. Tantôt, il est aveugle, car l'Amour n'aperçoit pas de défauts dans l'objet aimé ; tantôt, il tient une rose d'une main et un dauphin de l'autre. Quelquefois, on le voit entre Heraclès et Hermès, symbole de ce que peuvent en amour la valeur et l'éloquence. Parfois il est placé près de la Fortune ayant comme lui un bandeau sur les yeux. Il est toujours peint avec des ailes, et ces ailes sont de couleur d'azur, de pourpre et d'or. 
Il arrive aussi qu'il soit représenté sous les traits d'un jeune homme adolescent, avec les mêmes attributs.
Cupidon d'après Bouguereau
 (Bridgeman Art Library, London.
)