LesVents
(Les Boréades)
Page 1 sur 2
Les Boréades étaient les enfants de Borée et d'Orithyie : Cléopâtra, Chioné, Calaïs et Zéthès. Les deux jumeaux qui ne se séparèrent jamais, naquirent en Thrace comme leur père et ils représentaient des génies du vent : Calaïs signifiait "celui qui souffle doucement" et Zéthès, "celui qui souffle fort". On les représentait comme des êtres ailés, les ailes attachées aux talons ou au niveau des épaules.
 Phinée et les Boréades
Leur sœur, Cléopâtra, avait épousé Phinée, roi de Salmydesse en Thrace, et lui avait donné deux enfants, Plexippos et Pandion. Mais un jour, Phinée la répudia et se maria en secondes noces à Idaea, une princesse de Scythie.  
Idaea, jalouse de ses deux beaux-fils, prétendit qu'ils avaient voulu la séduire. Sur cette fausse accusation, les deux malheureux eurent les yeux crevés (par leur propre père ou leur belle-mère) et furent jetés en prison. 
Les deux frères participèrent à l'expédition des Argonautes et abordèrent bientôt en Thrace. 
#  Ils délivrèrent leurs neveux et leur mère; ils forcèrent en outre Phinée à renvoyer sa seconde épouse dans son pays et à abdiquer en faveur de ses enfants. 
# On affirme également que les deux frères témoignèrent au contraire beaucoup de tendresse à leur beau-frère et le délivrèrent des Harpyes qui ne cessaient de le tourmenter en souillant sa nourriture de leurs excréments. Ils poursuivirent les Harpyes. Selon les légendes deux sur trois moururent ou bien elles n'eurent leur salut qu'à l'intervention d'Iris qui leur intima l'ordre de Zeus de ne pas les tuer car elles participaient à l'ordre divin. En échange de leur sauvegarde elles promirent de laisser Phinée tranquille et allèrent se cacher dans une grotte de Crète.
Phinée et les Boréades, 1695 
Sebastianno RICCI. 
Musée des BA de Boston