Dieux des eaux
Protée
Protée était une divinité marine, fils d'Océan et de Téthys.
Protée eut de Psamathée cinq garçons, tous brigands tués par Héraclès. Il vivait soit sur l'île de Pharos, en Egypte, soit sur l'île de Carpathos, entre Crète et Rhodes.
Contraint de se réfugier en Egypte, il reçut l'aide de Poséidon dont il devint le sujet, chargé de garder ses troupeaux de phoques. En récompense des services rendus, Poséidon le dota du pouvoir de prophétie mais également de celui de prendre toutes les formes possibles.
Le Vieux de la Mer était avare de ses secrets et il fallait jouer de ruse et de force  pour l'obliger à se livrer. Aussi, sa fille Idothée, conseilla-t-elle à Ménélas, désespérément bloqué en Egypte par le calme plat, d'attendre que son père s'endorme, puis de le maintenir fermement, en restant indifférent à toutes les métamorphoses que le devin pourrait prendre. Ensuite seulement Protée daignerait répondre à ses interrogations. Ménélas suivit scrupuleusement le conseil et apprit ainsi que son séjour forcé lui venait de Zeus auquel il avait négligé de rendre les honneurs lors de son départ de Troie.
Aristée causa involontairement la mort d'Eurydice, et les nymphes la vengèrent en faisant périr toutes ses abeilles. 
Sur le conseil de Cyrène, sa mère, il alla trouver Protée, qui après avoir été immobilisé, lui conseilla d'immoler quatre taureaux et autant de génisses, pour apaiser les mânes irritées d'Eurydice. 
Des entrailles des victimes s'échappa un essaim d'abeilles.
Statue d’Aristée et Protée,
demi-lune Nord du bassin d’Apollon,
 jardins de Versailles : vue d’ensemble sur ciel bleu